Jeśli jesteś właścicielem tej strony, możesz wyłączyć reklamę poniżej zmieniając pakiet na PRO lub VIP w panelu naszego hostingu już od 4zł!

CENTURIE IX

CENTURIE IX

I.

Dans la maison du traducteur de Bourç
Seront les lettres trouuees sur la table,
Borgne, roux, blanç chanu tiendra de cours,
Qui changera au nouueau Connestable.

II.

Du haut du mont Auentin voix ouye,
Vuydez vuydez de tous les deux costez:
Du sang des rouges sera l’ire assomye,
D’Arimin Prato, Columna debotez.

III.

La magna vaqua à Rauenne grand trouble,
Conduicts par quinze enserrez à Fornase:
A Rome naistra deux monstres à testes double
Sang, feu, deluge, les plus grands à l’espase.

IV.

L’an ensuyuant découuerts par deluge,
Deux chefs esleuz, le premier ne tiendra
De fuyr ombre à l’vn d’eux le refuge,
Saccagee case qui premier maintiendra.

V.

Tiers doigt du pied au premier semblera
A vn nouveau monarque de bas haut,
Qui Pyse & Luques Tyran occupera
Du precedent corriger le deffaut.

VI.

Par la Guyenne infinité d’Anglois
Occuperont par nom d’Anglaquitaine,
Du Languedoc Ispalme Bourdeloys,
Qu’ils nommeront apres Barboxitaine.

VII.

Qui ouurira le monument trouué,
Et ne viendra le serrer promptement,
Mal luy viendra, & ne pourra prouué
Si mieux doit estre Roy Breton ou Normand.

VIII.

Puisnay Roy fait son pere mettre à mort,
Apres conflict de mort tres-inhonneste:
Escrit trouué, soupçon donna remort,
Quand loup chassé pose sur la couchette.

IX.

Quand lampe ardente de feu inextinguible
Sera trouué au temple des Vestales.
Enfant trouué feu, eau passant par crible:
Perir eau Nymes, Tholose cheoir les halles.

X.

Moyne moynesse d’enfant mort exposé,
Mourir par ourse, & rauy par verrier,
Par Fois & Pamyes le camp sera posé
Contre Tholose Carcas dresser forrier.

XI.

Le iuste mort à tort à mort l’on viendra mettre
Publiquement du lieu esteint:
Si grande peste en ce lieu viendra naistre,
Que les iugeans fuyr seront contraints.

XII.

Le tant d’argent de Diane & Mercure,
Les simulachres au lac seront trouuez:
Le figurier cherchant argille neuue
Lui & les siens d’or seront abbreuuez.

XIII.

Les exilez autour de la Soulongne
Conduits de nuict pour marcher en Lauxois,
Deux de Modenne truculent de Bolongne,
Mis decouuerts par feu de Burançois.

XIV.

Mis en planure chauderons d’infecteurs,
Vin, miel & huyle & bastis sur fourneauxs
Seront plongez, sans mal dit malfacteurs
Sept fum extaint au canon des bordeaux.

XV.

Pres de Parpan les rouges detenus,
Ceux du milieu parfondres menez loing:
Trois mis en pieces, & cinq mal soustenus,
Pour le Seigneur & Prelat de Bourgoing.

XVI.

De castel Franco sortira l’assemblee,
L’ambassadeur non plaisant fera scisme:
Ceux de Ribiere seront en la meslee,
Et au grand goulfre desnie ont l’entree.

XVII.

Le tiers premier pis que ne fit Neron,
Vuidez vaillant que sang humain respandre:
Rédifier fera le forneron,
Siecle d’or mort, nouueau Roy grâd esclandre.

XVIII.

Le lys Dauffois portera dans Nansi,
Iusques en Flandres electeur de l’Empire
Neufue obturee au grand Montmorency,
Hors lieux prouuez deliure à clere peine.

XIX.

Dans le milieu de la forest Mayenne,
Sol au Lyon la fouldre tombera:
Le grand bastard yssu du grand du Maine,
Ce iour fougeres pointe en sang entrera.

XX.

De nuict viendra par la forest de Reines,
Deux pars vaultorte Hene la pierre blanche.
Le moyne noir en gris dedans Varennes,
Esleu cap cause tempeste, feu sang tranche.

XXI.

Au temple haut de Bloys sacre Salonne,
Nuict pont de Loyre Prelat, Roy pernicant:
Curseur victoire aux marests de la lone,
D’où prelature de blancs abormeant.

XXII.

Roy & sa cour au lieu de langue halbe,
Dedans le temple vis a vis du palais:
Dans le iardin Duc de Mantor & d’Albe,
Albe & Mantor poignard langue & palais.

XXIII.

Puisnay ioüant au fresch dessoubs la tonne,
Le haut du toict du milieu sur la teste,
Le pere Roy au temple saint Salonne,
Sacrifiant sacrera fum de feste.

XXIV.

Sur le palais au rochier des fenestres,
Seront rauis les deux petits royaux:
Passer aurelle Luthece, Denis cloistres,
Nonnain, Mallods aualler vers noyaux.

XXV.

Passant les ponts venir pres de rosiers,
Tard arriué plustost qu’il cuidera,
Viendront les noues Espagnols à Besiers,
Qu’icelle chasse emprinse cassera.

XXVI.

Nice sortie sur nom des lettres aspres,
La grande cappe fera present non sien:
Proche de vultry aux murs de vertes capres,
Apres plombin le vent à bon essien.

XXVII.

De bois la garde, vent clos ronds pont sera,
Haut le receu frappera le Dauphin,
Le vieux teccon bois vnis passera,
Passant plus outre du Duc le droit confin.

XXVIII.

Voile Symacle port Massiliolique,
Dans Venise port marcher aux Pannons:
Partir du goufre & sinus Illirique,
Vast à Socile, Ligurs coups de canons.

XXIX.

Lors que celuy qu’à nul ne donne lieu,
Abandonner voudra lieu prins non prins:
Feu neuf par saignes, bieument à Charlieu,
Seront Quintin Balez reprins.

XXX.

Au port de Puola & de sainct Nicolas,
Perir Normande au goufre Phanatique,
Cap de Bisance rues crier helas,
Secours de Gaddes & du grand Philippique.

XXXI.

Le tremblement de terre à Morrura,
Caffich sainct George à demy perfondrez:
Paix assoupie la guerre esueillera,
Dans temple à Pasques abysmes enfondrez.

XXXII.

De fin porphire profond collon trouuee
Dessouz la laze escripts capitolin:
Os poil retors Romain force prouuee,
Classe agiter au port de Methelin.

XXXIII.

Hercules Roy de Rome & d’Annemarç
De Gaule trois Guion surnommé,
Trembler l’Italie & l’vnde de sainct Març
Premier sur tous monarque renommé.

XXXIV.

Le part soluz mary sera mitré,
Retour conflict passera sur le thuille:
Par cinq cens vn trahyr sera tiltré
Narbon & Saulce par couteaux auons d’huille.

XXXV.

Et Ferdinand blonde sera deserte,
Quitter la fleur, suiure le Macedon,
Au grand besoin de faillira sa routte,
Et marchera contre le Myrmidon.

XXXVI.

Vn grâd Roy prins entre les mains d’vn loyne,
Non loin de Pasque confusion coup cultre:
Perpet, captifs foudre en la husne,
Lors que trois freres se blesseront & murtre.

XXXVII.

Pont & moulins en Decembre versez,
En si haut lieu montera la Garonne:
Meurs, edifices, Tolose renuersez,
Qu’on ne sçaura son lieu autant matronne.

XXXVIII.

L’entree de Blaye par Rochelle & l’Anglois,
Passera outre le grand Aemathien:
Non loin d’Agen attendra le Gaulois,
Secours Narbonne deceu par entretien.

XXXIX.

En Arbissel à Veront & Carcari,
De nuict conduits par Sauonne attraper,
Le vifs Gascon Turby, & la Scerry:
Derrier mur vieux & neuf palais gripper.

XL.

Pres de Quintin dons la forest bourlis,
Dans l’Abaye seront Flamens ranchés:
Les deux puisnais de coups my estourdis,
Suitte oppressee & garde tous achés.

XLI.

Le grand Chyren soy saisir d’Auignon,
De Rome lettres en miel plein d’amertu
Lettre ambassade partir de Chanignon,
Carpentras pris par duc noir rouge plum

XLII.

De Barcellonne, de Gennes & Venise
De la Secille peste Monet vnis:
Contre Barbare classe prendront la vise,
Barbar poussé bien loing iusqu’à Thunis.

XLIII.

Proche à descendre l’armee Crucigere,
Sera guettee par les Ismaëlites,
De tous costez batus par nef Rauiere,
Prompt assaillis de dix galeres eslites.

XLIV.

Migrés, migrés de Geneue trestous.
Saturne d’or en fer se changera,
Le contre FAYPOZ exterminera tous,
Auant l’aduent le ciel signes fera.

XLV.

Ne sera soul iamais de demander,
Grand Mendosus obtiendra son empire:
Loing de la cour fera contremander
Pymond, Picard, Paris Tyrron le pire.

XLVI.

Vuydez fuyez de Tolose les ronges,
Du sacrifice faire piation.
Le chef du mal dessous l’ombre des courges:
Mort estrangler carne omination.

XLVII.

Les soubz signez d’indigne deliurance,
Et de la multe auront contre aduis:
Change monarque mis en perille pence,
Serrez en cage le verront vis à vis.

XLVIII.

La grand cité d’Occean maritime,
Enuironnee de marets en cristal:
Dans le solstice hyemal & la prime,
Sera tentee de vent espouuantal.

XLIX.

Gand & Bruceles marcheront contre Anuers,
Senat de Londres mettront à mort leur Roy:
Le sel & vin luy seront à l’enuers,
Pour eux auoir le regne en desarroy.

L.

Mandosus tost viendra à son haut regne,
Mettant arriere vn peu les Norlaris:
Le rouge blesme, le masle a l’interregne,
Le ieune crainte & frayeur Barbaris.

LI.

Contre les rouges sectes se banderont,
Feu, eau, fer, corde par paix se minera:
An point mourir ceux qui machineront,
Fors vn que monde sur tout ruinera.

LII.

La paix s’approche d’vn costé, & la guerre,
Oncques ne fut la poursuitte si grande:
Plaindre hôme, femme sang innocent par terre,
Et ce sera de France a toute bande.

LIII.

Le Neron ieune dans le trois cheminees,
Fera de paiges vifs pour ardoir ietter:
Heureux qui loing sera de tels menees,
Trois de son sang le feront mort guetter.

LIV.

Arriuera au port de Corsibonne,
Pres de Rauenne, qui pillera la dame:
En mer profonde legat de la Vlisbonne,
Sous roc cachez rauiront septante ames.

LV.

L’horrible guerre qu’en l’Occident s’appreste,
L’an ensuiuant viendra la pestilence
Si fort l’horrible que ieune, vieux, ne beste,
Sang, feu. Mercure, Mars, Iupiter en France.

LVI.

Cam pres de Noudam passera Goussan ville,
Et à Maiotes laissera son enseigne:
Conuertira en instant plus de mille,
Cherchât les deux remettre en chaine & legne.

LVII.

Au lieu de DRVX vn Roy reposera,
Et cherchera loy changeant d’Anatheme:
Pendant le ciel si tresfort tonnera,
Portera neufue Roy tuera soy mesme.

LVIII.

Au costé gauche à l’endroit de Vitry,
Seront guettez les trois rouges, de France:
Tous assommez rouge, noir non meurdry,
Par les Bretons remis en asseurance.

LIX.

A la Ferté prendra la Vidame,
Nicol tenu rouge qu’auoit produit la vie:
La grand Loyse naistra que fera clame,
Donnant Bourgongne à Bretons par enuie.

LX.

Conflict Barbar en la Cornette noire,
Sang espandu, trembler la Dalmatie:
Grand Ismael mettra son promontoire,
Ranes trembler secours Lusitanie.

LXI.

La pille faicte à la coste marine,
In cita noua & parens amenez.
Plusieurs de Malte par le fait de Messine,
Estroit serrez seront mal guerdonnez.

LXII.

Au grand de Chera mon agora,
Seront croisez par ranc tous attachez,
Le pertinax Oppi, & Mandragora,
Raugon d’Octobre le tiers seront laschez.

LXIII.

Plainctes & pleurs cris, & grands hurlemens
Pres de Narbon a Bayonne & en Foix,
O quels horribles calamitez changemens,
Auant que Mars reuolu quelquefois.

LXIV.

L’Aemathion passer monts Pyrennees,
En Mas Narbon ne fera resistance,
Par mer & terre fera si grand menee,
Cap. n’ayant terre seure pour demeurance.

LXV.

Dedans le coing de Luna viendra rendre
Où sera prins & mis en terre estrange.
Les fruicts immeurs seront à grand esclandre,
Grand vitupere, à l’vn grande loüange.

LXVI.

Paix, vnion sera & changement,
Estats, offices bas haut & haut bien bas
Dresser voyage, le fruict premier tourment,
Guerre cesser, ciuil proces debats.

LXVII.

Du haut des monts à l’entour de Lizere
Port à la roche Valent cent assemblez
De Chasteauneuf Pierre late en donzere,
Contre le Crest Romans foy assemblez.

LXVIII.

Du mont Aymar sera noble obscurcie,
Le mal viendra au ioinct de Saone & Rosne:
Dans bois cachez soldats iour de Lucie
Qui ne fut onc vn si horrible throsne.

LXIX.

Sur le mont de Bailly & la Bresle
Seront cachez de Grenoble les fiers
Outre Lyon, Vien eux si grand gresle.
Langoult en terre n’en restera vn tiers.

LXX.

Harnois trenchans dans les flambeaux cachez,
Dedans Lyon, le iour du Sacrement,
Ceux de Vienne seront trestous hachez,
Par les cantons Latins Mascon ne ment.

LXXI.

Aux lieux sacrez animaux veu à trixe,
Auec celuy qui n’osera le iour.
A Carcassonne pour disgrace propice,
Sera posé pour plus amule seiour.

LXXII.

Encor seront les saincts temples pollus,
Et expillez par Senat Tholosain,
Saturne deux trois cicles reuollus.
Dans Auril, May, gens de nouueau leuain.

LXXIII.

Dans Fois entrez Roy ceiulee Turban:
Et regnera moins euolu Saturne,
Roy Turban blanc Bizance coeur ban,
Sol, Mars, Mercure pres la hurne.

LXXIV.

Dans la cité de Fertsod homicide,
Fait, & fait multe beuf arant ne macter,
Retours encores aux honneurs d’Artemide
Et à Vulcan corps morts sepulturer.

LXXV.

De l’Ambraxie & du pays de Thrace
Peuple par mer, mal, & secours Gaulois,
Perpetuelle en prouence la trace,
Auec vestige de leurs coustume & loix.

LXXVI.

Auec le noir Rapax & sanguinaire,
Yssu du peaultre de l’inhumain Neron,
Emmy deux fleuues main gauche militaire,
Sera meurtry par Ioyne chaulueron.

LXXVII.

Le regne prins le Roy coniurera
La dame prinse à mort iurez à sort,
La vie à Royne fils on desniera,
Et la pellix au fort de la consort.

LXXVIII.

La dame Grecque de beauté laydique,
Heureuse faicte de procs innumerable,
Hors translatee en regne Hispanique,
Captiue prinse mourir mort miserable.

LXXIX.

Le chef de classe par fraude stratageme,
Fera timides sortir de leurs galees,
Sortis meurtris chefs renieux de cresme,
Puis par l’embusche luy rendront le saleres.

LXXX.

Le Duc voudra les siens exterminer,
Enuoyera les plus forts lieux estranges:
Par tyrannie Bize & Luc ruiner,
Puy les Barbares sans vin feront vendanges.

LXXXI.

Le Roy rusé entendra ses embusches,
De trois quartiers ennemis assaillir:
Vn nombre estrange larmes de coqueluches,
Viendra Lemprin du traducteur faillir.

LXXXII.

Par le deluge & pestilence forte,
La cité grande de long temps assiegee:
La sentinelle & garde de main morte,
Subite prinse, mais de nulle outragee.

LXXXIII.

Sol vingt de Taurus si fort de terre trembler,
Le grand theatre remply ruinera:
L’air, ciel & terre obscurcir & troubler,
Lors l’infidelle Dieu & saincts voguera.

LXXXIV.

Roy exposé parfera l’hecatombe,
Apres auoir trouué son origine:
Torrent ouurir de marbre & plomb la tombe,
D’vn grand Romain d’enseigne Medusine.

LXXXV.

Passer Guienne, Languedoc & le Rosne,
D’Agen tenan de Marmande & la Roolle:
D’ouurir par foy parroy, Phocê tiêdra sô trosne
Conflict aupres saint Pol de Mauseole.

LXXXVI.

Du bourg Lareyne paruiêdrôt droit à Chartres,
Et feront pres du pont Amhoni pause
Sept pour la paix cauteleux comme Martres,
Feront entree d’armee à Paris clause.

LXXXVII.

Par la forest du Touphon essartee,
Par hermitage sera posé le temple,
Le Duc d’Estampes par sa ruse inuentee.
Du mont Lehori prelat donra exemple.

LXXXVIII.

Calais Arras, secours à Theroanne,
Paix & semblant simulera l’escoutte,
Soulde d’Alobrox descendre par Roane.
Destornay peuple qui defera la routte.

LXXXIX.

Sept ans sera Philipp. fortune prospere.
Rabaissera des Arabes l’effort,
Puis son midy perplex rebors affaire,
Ieune ognion abismera son fort.

XC.

Vn capitaine de la Grand Germanie
Se viendra rendre par simulé secours
Au Roy des Roys aide de Pannoie,
Que sa reuolte fera de sang grand cours.

XCI.

L’horrible peste Perynté & Nicopollo,
Le Chersonnez tiendra & Marceloyne,
La Thessalie vastera l’Amphipolle,
Mal incogneu, & le refus d’Anthoine.

XCII.

Le Roy voudra en cité neufue entrer,
Par ennemis expugner l’on viendra
Captif libere faux dire & perpetrer,
Roy dehors estre, loin d’ennemis tiendra.

XCIII.

Les ennemis du fort bien esloignez,
Par chariots conduict le bastion.
Par sur les murs de Bourges esgrongnez
Quand Hercules bastira l’Haemathion.

XCIV.

Foibles galeres seront vnies ensemble,
Ennemis faux le plus fort en rampart:
Foibles assaillies Vratislaue tremble,
Lubecq & Mysne tiendront barbare part.

XCV.

Le nouueau faict conduira l’exercice,
Proche apamé iusqu’aupres du riuage:
Tendant secours de Millannoile eslite,
Duc yeux priué à Milanfer de cage.

XCVI.

Dans cité entrer exercit desniee,
Duc entrera par persuasion,
Aux foibles portes clam armee amenee,
Mettront feu, mort, de sang effusion.

XCVII.

De mer copies en trois pars diuisee,
A la seconde les viures failleront,
Desesperez cherchant champs Helisees,
Premiers en breche entrez victoire auront.

XCVIII.

Les affigez par faute d’vn seul taint,
Contremenant à partie opposite,
Aux Lygonnois mandera que contraint
Seront de rendre le grand chef de Molite.

XCIX.

Vent Aquilon fera partir le siege,
Par meurs ietter cendres, chauls, & poussiere:
Par pluye apres, qui leur fera bien pege,
Dernier secours encontre leur frontiere.

C.

Naualle pugne nuit sera superee.
Le feu aux naues à l’Occident ruine:
Rubriche neufue, la grand nef coloree,
Ire à vaincu, & victoire en bruine.

Dodaj komentarz

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany. Pola, których wypełnienie jest wymagane, są oznaczone symbolem *

Step By Step